Vos contributions devront nous parvenir par courriel

en format traitement de texte à

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

peu importe le registre,

grave ou léger, narratif, poétique, fantaisie, ou autre,

seule compte la qualité d'écriture

la prose brève jongle avec les significations, mais elle ne se confond pas avec les simples jeux de mots ou les curiosités logiques : l'ingénieux ne suffit pas au littéraire; si elle aime l'humour, c'est celui du sourire, pas du comique; largement ouverte à la fantaisie,  elle ne se confond pas avec la science-fiction; si elle est poétique, elle n'est pas emphatique;  elle aime la légèreté sans la confondre avec la facilité et lorsqu'elle se doit d'être grave, elle n'est pas obscure ou oraculaire.

Quantitativement parlant elle occupe un lieu intermédiaire entre la nouvelle et l'écriture minimaliste qui se réduit à quelques mots. La petite prose se quantifie en termes de quelques lignes, et ne sort qu'exceptionnellement du cadre de la page. 

 

C'est tout pour le moment, bientôt ici un "manifeste" plus étendu de la petite prose

 

toutes les propositions seront soumises à un comité de lecture


Informations supplémentaires