Le récit dans le récit

  • Imprimer

 

 

Boris

VIAN

 
 

 

Il s'agit ici de l'exercice consistant à repérer dans l'écrit "long" des passages qui, détachés de la totalité, peuvent parler en autonomie avec les accents du récit-page.

 

 

L'Andouillon des îles au porto musqué

 

Prenez un andouillon que vous écorcherez, malgré ses cris. Gardez soigneusement la peau. Lardez l’andouillon de pattes de homards émincées et revenues à toute bride dans du beurre assez chaud. Faites tomber sur glace dans une cocotte légère. Poussez le feu, et, sur l’espace ainsi gagné, disposez avec goût des rondelles de ris mitonné. Lorsque l’andouillon émet un son grave, retirez prestement du feu et nappez de porto de qualité. Touillez avec spatule de platine. Graissez un moule et rangez-le pour qu’il ne rouille pas. Au moment de servir, faites un coulis avec un sachet de lithinés et un quart de lait frais. Garnissez avec les ris, servez et allez-vous-en.

Extrait de L'Écume des jours, 1947 (Titre de l'éditeur)

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn